Vous avez besoin d'aide ? Téléphonez au 0 805 258 787

clear search submit search
    close error modal

    Où voulez-vous utiliser les services Vulco ?

    Entrez votre lieu ou votre code postal pour trouver le centre Vulco dans votre région.

    Le contrôle technique de votre véhicule particulier

     

    Le propriétaire d'un véhicule particulier doit lui faire passer le contrôle technique. Le but de l'opération est d'apprécier l'état du véhicule. S'il est jugé convenable, le véhicule est autorisé à circuler sur la voie publique.

     

    Le coût du contrôle technique peut varier selon les centres Vulco : contactez votre agence pour connaître le tarif pratiqué.

     

    • Toutes les agences Vulco ne proposent pas le contrôle technique, contactez votre agence pour savoir si elle propose ce service.
    • Votre centre vous indiquera également la durée approximative du contrôle.

     

    Contactez votre centre pour prendre rendez-vous

    Contrôle technique véhicules de tourisme

    Contrôle technique véhicules de tourisme

    Le contrôle technique est obligatoire pour les véhicules de moins de 3,5 tonnes.

    Ce service n'est pas disponible en ligne.
    Disponible uniquement dans les lieux sélectionnés.
    Trouver un centre
    Les prix dépendent du revendeur.

    Détails de la prestation

    En quoi consiste le contrôle technique d'un véhicule ?

     

    Pour le contrôle technique, le propriétaire du véhicule doit être muni de son certificat d'immatriculation et, au besoin, du document d'installation du réservoir GNV. En l'absence de certificat d'immatriculation, le technicien ne pourra pas procéder au contrôle du véhicule.

     

    Un contrôle technique comporte les étapes suivantes :

     

    • la vérification du code VIN du véhicule, compte tenu du certificat d'immatriculation ;
    • la vérification des équipements additionnels, par exemple du système CNG.
    •  la vérification du bon fonctionnement et de l'état des composants suivants :
      - les freins (puissance et uniformité freinage, frein auxiliaire) ;
      - la direction (degré d'usure des biellettes de direction) ;
      - les suspensions (éléments en caoutchouc et en métal) ;
      - la ligne d'échappement (niveau sonore) ;
      - le moteur (fuites d'huile, mesure des émissions de substances toxiques et conformité aux normes en vigueur) ;
      - les pneumatiques (profondeur de bande de roulement, usure uniforme) ;
      - les phares ;
      - les ceintures de sécurité ;
      - l'équipement obligatoire (triangle de signalisation, extincteur) ;
      - les autres composants (vitres, portes, essuie-glaces, rétroviseurs).

     

     

    Que se passe-t-il en cas de défaillance ?

     

    Si les défaillances sont mineures, le conducteur en est informé, et la voiture passe le contrôle technique. Le certificat d'immatriculation reçoit aussi la vignette adéquate.

     

    Si les défaillances sont critiques et suscitent un refus, le propriétaire du véhicule a 2 mois pour y remédier avant la contre-visite.

     

    Si une défaillance critique est relevée, le propriétaire n’est plus autorisé à rouler avec son véhicule à partir de minuit le jour du contrôle technique et devra effectuer les réparations pour être de nouveau autorisé à rouler.

     

     

    À quelle fréquence un véhicule particulier doit-il passer le contrôle technique ?

     

    Les véhicules doivent passer le contrôle technique avant l'expiration de la vignette du certificat d'immatriculation.

     

    • Les véhicules particuliers et les camions (jusqu'à 3,5 t), les motos et les remorques (jusqu'à 3,5 t) doivent être contrôlés dans les 3 ans qui suivent leur immatriculation.
    • Le deuxième contrôle technique doit être effectué durant les 2 années suivantes (c.-à-d. dans les 5 ans qui suivent l'immatriculation). Par la suite, il faut procéder tous les ans au contrôle technique.
    • Quant aux voitures (même neuves) qui roulent au gaz, leurs propriétaires doivent leur faire passer le contrôle technique tous les douze mois.

     

     

    Où faut-il effectuer le contrôle technique d'un véhicule ?

     

    Le contrôle technique doit être effectué dans des centres agréés. Il y en a deux types :

     

    • le centre de contrôle technique standard : les véhicules particuliers dont le PTAC est inférieur ou égal à 3,5 t y sont soumis à un contrôle technique périodique.
    • le centre de contrôle technique poids lourds.

     

    En outre, lorsqu'un véhicule a eu un accident, qu'il a été initialement immatriculé à l'étranger, modifié ou dédié au transport de substances dangereuses, le contrôle technique doit être effectué par un centre agréé. Certains centres Vulco sont adaptés à ce type de contrôle, contactez votre agence Vulco pour en savoir plus.

    Le conducteur peut effectuer le contrôle technique dans le centre agréé de son choix.

     

     

    Pourquoi le contrôle technique est-il crucial ?

     

    Compte tenu de la législation, le contrôle technique est une obligation. Le conducteur qui ne la respecte pas risque d'être privé de certificat d'immatriculation. L'absence de vignette peut être découverte à l'occasion d'un contrôle routier. Si la police juge que le véhicule constitue un danger pour la circulation, elle peut infliger au conducteur une amende de 135 € et ordonner le remorquage du véhicule jusqu'à un parking. Le coût est à la charge du propriétaire.

    En outre, lorsque le véhicule a un accident alors qu'il n'a pas passé le contrôle technique, le conducteur en fait les frais. Le non-respect de l'obligation légale peut motiver le non-versement de l'indemnisation déterminée par la police d'assurance ou réduire significativement son montant, quel que soit le responsable de l'accident.

     

     

    Quelle est la différence entre le contrôle technique et une simple révision du véhicule ?

     

    On confond souvent le contrôle technique et la révision du véhicule. Mais il y a des différences :

     

    • Le contrôle technique, ou visite technique est obligatoire. Il est effectué dans des centres de contrôle technique agréés. Votre voiture doit passer le contrôle technique afin de pouvoir circuler sur la route.
    • La révision est recommandée par le constructeur automobile. Elle garantit le bon état du véhicule et permet parfois de remplacer des pièces défectueuses.

     

    Vous pouvez faire réviser votre voiture dans tous les centres Vulco.

     

    Vous n'êtes pas obligé de soumettre votre véhicule à une révision. En fait, la révision régulière du véhicule sert avant tout à conserver la garantie du constructeur. Mais notez que le bon entretien de votre véhicule réduit le risque de pannes et conserve sa valeur sur le marché de l'occasion. C'est vous qui déterminez la fréquence des révisions, en tenant compte du modèle de votre véhicule et de son moteur. De nos jours, il arrive souvent que l'ordinateur de bord signale au conducteur la nécessité d'une révision en raison des réactions du véhicule.

    N'hésitez pas ! Les spécialistes de Vulco veilleront à ce que vous soyez parfaitement informé de l'état de votre véhicule. Ils détermineront avec précision l'état d'usure des composants et vous indiqueront ce qui doit être réparé, et dans quel délai.

     

    Services associés

    Vous avez d'autres questions à ce sujet ? Nous sommes à votre disposition !

    N'hésitez pas à contacter votre centre Vulco le plus proche.

     

    Bon à savoir

    Ces articles peuvent aussi vous intéresser.

    Renflement sur le pneu

    Dans cet article, nous abordons les dommages les plus courants causés aux pneus de voiture. 

     

    En savoir plus

    Témoins dans les voitures

    Types et signification des commandes sur le tableau de bord de la voiture.

     

     

    En savoir plus

    Service de capteur de pression TPMS

    Informations sur la pression correcte des pneus de voiture.

     

    En savoir plus