Vous avez besoin d'aide ? Téléphonez au 0 805 258 787

clear search submit search
    close error modal

    Où voulez-vous utiliser les services Vulco ?

    Entrez votre lieu ou votre code postal pour trouver le centre Vulco dans votre région.

    Comment tester l'alternateur de son véhicule ?

    Quels sont les symptômes d'une panne d'alternateur ? Comment tester soi-même son alternateur ? Pourquoi l'alternateur s'abîme-t-il ? Quels éléments de l'alternateur sont susceptibles de s'abîmer ?

    Tous les véhicules équipés d'un moteur à combustion interne ou d'un moteur Diesel requièrent une alimentation continue. Plus une voiture est récente, plus elle dispose de récepteurs électriques. De même, plus l'équipement d'un véhicule est sophistiqué, par exemple dans le cas d'un véhicule premium, plus il dispose de récepteurs. De nos jours, un véhicule ordinaire peut contenir plusieurs dizaines de contrôleurs spécialisés (micro-contrôleurs) ainsi que des dizaines de capteurs, des moteurs électriques, des ampoules, etc. Tous ces composants doivent être alimentés en électricité.

     

    Un véhicule ordinaire dispose de deux sources de courant.

     

    La première est activée lorsque le moteur est éteint. Il s'agit de la batterie.

     

    La deuxième s'active une fois le moteur allumé, il s'agit de l'alternateur. Son rôle est d'alimenter tous les récepteurs de courant du véhicule lorsque le moteur est allumé. En outre, il est censé recharger la batterie.

     

    Où se trouve l'alternateur ? À quoi ressemble-t-il ?

     

    L'alternateur est situé dans le compartiment moteur. Il ressemble à un moteur électrique.

    Comme la majorité des composants d'une voiture, l'alternateur est sujet à l'usure et aux pannes. Les conséquences peuvent être particulièrement graves. En règle générale, le fait que le voyant de la batterie s'allume signale une panne. Il peut aussi être difficile, voire impossible, d'allumer le moteur. Ce problème tient à ce que l'alternateur est abîmé et donc inapte à recharger la batterie. Le démarreur ne peut donc pas être suffisamment alimenté en électricité. En outre, si l'alternateur (et notamment son régulateur) est abîmé, la batterie peut surchauffer ou être endommagée de façon irréversible, compte tenu d'un courant trop fort. La durée de vie d'une batterie dépend de la bonne tension de charge de l'alternateur. De fait, en cas de surtension, des ampoules ou des fusibles peuvent exploser. À cela s'ajoute que l'intensité lumineuse des phares est variable.

     

    Assurez-vous que l'alternateur et la batterie fonctionnent correctement : prenez rendez-vous dans votre centre Vulco pour un diagnostic du circuit de charge.

    Comment tester son alternateur avec un multimètre ?

     

    En cas de problème avec l'alternateur, nous vous recommandons de le faire contrôler dès que possible. Plus la cause de la défaillance est détectée tôt, plus la défaillance peut être réparée rapidement.

     

    Comment contrôler la tension de charge de l'alternateur ? La mesure requiert un simple appareil électrique, généralement appelé multimètre. L'outil coûte en principe moins de 50 €. Il est dédié au test du courant continu. En règle générale, le multimètre est constitué de l'outil de mesure lui-même, d'un bouton de réglage, d'un écran monochrome et de deux câbles de mesure (positif et négatif). Le multimètre requiert sa propre source d'alimentation. Il est normalement équipé d'une petite pile incorporée.

     

    Comment tester un alternateur ?

     

    Soyez toujours très prudent ! Un moteur en marche est très chaud et vous expose à un risque de brûlure. Lorsqu'un moteur tourne à l'arrêt, son ventilateur peut s'allumer, ce qui constitue un danger pour les mains. Nous vous recommandons de bien veiller à la polarité du multimètre (positif/négatif) lorsque vous le connectez à la batterie.

     

    • Garez votre véhicule dans un endroit sûr, bloquez le frein à main, éteignez le moteur et soulevez le capot.
    • Repérez la batterie et retirez les capuchons en plastique qui se trouvent sur ses bornes.
    • Reliez les câbles de mesure du multimètre aux bornes de la batterie. Le câble de mesure positif à la borne positive, et le câble de mesure négatif à la borne négative.
    • Mesurez la tension du courant et notez la valeur affichée.
    • Démarrez le moteur du véhicule. Attendez que s'éteigne l'indicateur de charge de la batterie. Le moteur doit fonctionner au moins 2 minutes. Veillez à n'allumer aucun récepteur électrique supplémentaire (phares, autoradio, etc.). Il est crucial d'attendre 2 minutes, car les alternateurs des nouveaux véhicules ne se mettent pas immédiatement en marche, même si le voyant de charge du tableau de bord s'éteint.
    • Mesurez de nouveau la tension de charge, comme vous l'avez fait précédemment. La tension doit être supérieure à 13 V.
    • Comparez les résultats des deux mesures. Si celui de la deuxième mesure est supérieur au premier, la batterie est chargée.
    • Allumez le chauffage du véhicule et réglez-le sur la puissance maximale (puissance de chauffage et de ventilation maximales). En outre, activez le chauffage de lunette arrière. Appuyez sur l'accélérateur et maintenez une vitesse de 2000 tours/min.
    • Procédez de nouveau à la mesure. Lorsque l'alternateur fonctionne correctement, la tension n'est pas inférieure à 13,5 V. En règle générale, la tension optimale est supérieure à 14 V.

     

    N'oubliez pas que la tension de charge d'une batterie AGM (utilisée dans les voitures dotées de systèmes start and stop) doit être supérieure à celle d'une batterie standard ou d'une batterie EFB. En l'espèce, une tension de charge est trop basse lorsqu'elle est inférieure à 14,65 V.

     

    Une tension de charge trop élevée signale également une défaillance de l'alternateur (en général, celle du régulateur de tension). Une tension de charge est trop élevée lorsqu'elle est supérieure à 14,4 V dans le cas d'une batterie standard ou d'une batterie EFB, et supérieure à 14,95 V dans le cas d'une batterie AGM.

     

    Pourquoi l'alternateur ne fonctionne-t-il pas ?

     

    L'alternateur s'use lorsque vous utilisez votre véhicule. Mais ce n'est pas la seule cause de défaillance. Si les valeurs du courant de charge sont trop basses ou que le fonctionnement de l'alternateur est interrompu, nous vous recommandons d'inspecter la courroie de transmission. Il est possible qu'elle soit endommagée ou que le tendeur de courroie ne fonctionne pas correctement.

     

    L'alternateur est parfois sujet à des défaillances mécaniques dues à l'usure. Il peut s'agir de l'usure des roulements, de celle d'une bague collectrice ou d'une borne. Il est également possible que le boîtier soit endommagé. En outre, les composants électriques et électroniques de l'alternateur s'usent aussi. En règle générale, les défaillances peuvent être dues à la rouille, aux diodes ou aux connections électriques reliant l'alternateur à l'installation électrique du véhicule (les câbles de terre peuvent être endommagés).

     

    Vous l'aurez compris : l'alternateur est un appareil complexe, et il n'est pas toujours aisé d'identifier ses défaillances. Nous vous recommandons de vous rendre dans votre centre Vulco le plus proche. Nos spécialistes qualifiés disposent d'un équipement spécialisé pour effectuer la révision minutieuse de votre véhicule. En cas de problème, ils vous conseilleront quant à la marche à suivre.

     

    Vous avez des questions ou avez besoin d'une assistance professionnelle ?

    Trouver un centre Vulco